samedi 9 février 2019

#PLIB2019 - Interfeel de Antonin Atger

#ISBN9782823811834
#PLIB2019 

Résumé :
Dans un futur proche, Interfeel est un nouveau réseau social permettant de partager ses émotions. Il n'est désormais plus possible de mentir ou cacher ce que l'on ressent. Nathan, 16 ans, a grandit avec Interfeel, et connaître les émotions de ses amis lui semble tout aussi naturel que de respirer. Mais un événement tragique va se produire sous ses yeux et bouleverser ses certitudes. 
Qu'est-ce vraiment qu'Interfeel ? Quel secret se cache derrière ce système que le monde entier utilise ?


Aloha les lecteurs ! 

Aujourd'hui je vous retrouve avec un autre livre sélectionné pour le PLIB 2019 : Interfeel de Antonin Atger ! Ce fut une super lecture, j'ai pris le temps pour le lire mais j'ai passé un très bon moment. Ce n'est pas un coup de cœur, mais pour l'instant il y a de forte chance qu'il se retrouve dans mes 5 finalistes en compagnie de Rozenn ;). 


 Dans ce livre on est dans un univers futuriste où la technologie a beaucoup évolué. En effet, Interfeel, un réseau social qui permet de ressentir les émotions des autres personnes, a fait irruption dans la vie de tout le monde. Tout le système se base sur Interfeel, la société est conditionnée autour de cette technologie et les gens qui ne l'utilisent pas sont rejetés. Les gens ne savent plus ce que c'est que de ressentir une émotion par eux même et franchement... ça fait peur ! 

J'ai adoré découvrir cet univers qui est malheureusement très proche de notre réalité. Tout semble crédible et vraiment ça fait froid dans le dos ! On peut facilement concevoir qu'un réseau social prenne le pied sur la société de nos jours (mais bon heureusement qu'on en est pas encore là ! ). Il y a plein de chose qui ont changé : les animaux se font rares, on mange des insectes (eurk eurk ! ), les ordinateurs ont disparus et ont été remplacé par des hologrammes... La technologie est très avancée, on est face à un monde hyper connecté. Tout le monde possède une opale, une sorte de pierre qui remplacerait le smartphone en quelques sortes mais qui sert aussi à plein d''autres choses.
C'est un scénario qu'on voit dans beaucoup de livres et de films mais je trouve qu'ici, ce qui est original, c'est qu'on a un réseau basé sur les émotions, ce qui provoque pas mal d'interrogations et nous montre jusqu'où peut aller la technologie dans notre vie. 

Dans cet univers, on retrouve Nathan, notre personnage principal qui vit avec Interfeel comme n'importe quelle personne de son entourage. Pour lui, c'est une sorte de refuge où il se sent bien. Tout est réglé parfaitement, tout va très bien dans ce quotidien qu'on suit au début du roman... Jusqu'à un événement violent qui va bouleverser la vision que Nathan avait du réseau.
Je ne veux pas révéler ce qu'il se passe car ce serait du spoil mais quand c'est arrivé j'étais assez choquée. Je ne m'attendais pas à ça et j'avoue ne pas avoir compris. Même à la fin, avec les explications, j'ai du mal à comprendre ce geste. Bref ! 
Suite à ça, on va découvrir qu'Interfeel c'est peut être pas ce qu'il y a de mieux et qu'un monde connecté aux émotions constamment c'est peut être pas l'idéal. Nathan va faire avancer les questionnements, on va en apprendre plus grâce à lui et le débat sur Interfeel va se creuser.

On va aussi faire la connaissance d'autres personnages comme Elizabeth que j'ai bien aimé même si je trouve qu'elle est trop peu développée. Ou encore le Tatoueur mais là je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler. Il a beaucoup de personnages secondaires qui sont plus ou moins bien développés. Il y a notamment les amis de Nathan qui ont assisté eux aussi à ce fameux "événement choquant" et qui vont suivre Nathan dans son périple face à Interfeel. Je me dis que s'il y a une suite (et j'espère qu'il y en aura bien une ! ), ils seront peut être plus au centre de l'histoire et on en apprendra plus sur eux.
J'ai bien sûr détesté Vlad Ekaton dès le début, grâce aux descriptions et aux actes du personnage, j'ai eu du mal avec lui et par la suite... autant dire que je ne fais pas partie de son fan club (même si dans ma tête je le visualisais plutôt beau gosse et méchant charismatique haha ).

J'ai trouvé très intéressant de suivre l'évolution des personnages et de voir comment chacun allait réagir face à Interfeel ou son absence. On se rend compte que ce réseau empêche les gens de ressentir certaines émotions et qu'elles apparaissent comme nouvelle aux yeux de nos protagonistes : la jalousie, la haine et même l'amour. J'ai trouvé ça flippant, vraiment. On voit vraiment qu'Interfeel a changé les relations entre les humains, les conditionnant et les façonnant en brimant leurs émotions. On les voit expérimenter et ressentir de nouvelles sensations et j'ai trouvé cela très bien décrit et très bien exploité par l'auteur.

A mon grand soulagement la romance est très peu présente. Je n'ai rien contre un peu de romance mais quand elle prend trop le pas sur le reste, ça a tendance à m’énerver. Ici elle est légèrement développée en arrière plan. Il y a un pseudo triangle amoureux mais je pense qu'il est surtout là pour qu'on se rende compte de la gravité d'Interfeel dans les relations humaines.
Il y a quelques longueurs mais l'histoire reste prenante et dynamique. Même si je m'attendais à certains twists, le dernier m'a laissé sur le... bouche bée xD (c'est plus poli haha ). On arrive sur une situation étonnante et j'espère vraiment qu'on aura une suite !

Je conclue en disant que c'est un très bon roman de science-fiction young adult, assez proche de notre réalité, qui peut faire peur et qui par la même occasion, faire une piqure de rappel sur les dangers des réseaux sociaux (d'une certaine manière ). C'est très bien écrit, j'aime beaucoup la plume de l'auteur, très fluide, très compréhensible et surtout percutante. 


Antonin Atger a développé un univers riche avec beaucoup de personnages intéressants, qui réussit à nous harponner (j'aime bien ce mot ) avec une fin angoissante qui donne très envie de lire une potentielle suite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire