jeudi 21 février 2019

Dragons 3 : Le monde caché - Dreamworks



Synopsis
Harold est maintenant le chef de Berk au côté d’Astrid et de Krokmou qui est devenu l'alpha des dragons. Ils réalisent enfin leurs rêves de vivre en paix entre vikings et dragons. Mais lorsque l’apparition soudaine d’une Furie Éclair coïncide avec la plus grande menace que le village n’ait jamais connue, Harold et Krokmou sont forcés de quitter leur village pour un voyage dans un monde caché dont ils n’auraient jamais soupçonnés l’existence. Alors que leurs véritables destins se révèlent, dragons et vikings vont se battre ensemble jusqu’au bout du monde pour protéger tout ce qu’ils chérissent. 

Aloha tout le monde ! 

La semaine dernière je suis allée voir Dragons 3, le dernier volet de cette super saga, avec mon copain. Je suis super emballée par ce troisième opus et en même terriblement triste et déprimée que ce soit terminé... La fin m'a fait pleuré.... mais bon c'est une fin très bien faite, très juste et j'ai adoré ce film !

Le film n'est pas parfait, il a plusieurs défauts. Le monde caché est magnifique ! Vraiment sublime et je regrette de ne pas avoir vu le film en Imax pour voir la beauté de ce décor. Mais je trouve qu'il n'est pas vraiment exploité. On en parle beaucoup, on le voit très peu et c'est dommage. Les animateurs ont fait un magnifique travail dessus pourquoi ne pas l'avoir mis plus en avant ? 
Le rythme du film reste assez inégal et le scénario a ses failles.
Le méchant, Grimmel, n'est pas assez développé, il est là comme un prétexte et n'a pas de réel profondeur. La bataille finale est assez précipité et certains passages passent trop vite à mon goût. Mais bon, ça n'en reste pas moins un bon film et une très bonne conclusion à la saga Dragons même s'il se repose un peu sur ses lauriers et sur le succès des deux films précédents. 



Krokmou est égal à lui même. Honnêtement, même si le film ne montrait que lui pendant 2h en train de faire n'importe quoi j'irai le voir parce que Krokmou.... c'est Krokmou quoi ! Je l'aime d'amour ce dragon, je crois que tout le monde aimerait en avoir un comme lui .
Et sa copine la Furie Éclair est magnifique ! Quel beauté dans les textures, la couleur de ses écailles ! Mais je trouve qu'il lui manque un petit quelque chose pour en faire un personnage aussi attachant que Krokmou (en même temps aussi attachant que lui c'est impossible ). C'est son caractère qui veut ça mais c'est dommage qu'elle "reste à distance".
Les séquences sans dialogue entre Krokmou et sa copine sont juste sublimes, très drôles et poétiques, j'ai pris beaucoup de plaisir à les voir tous les deux : ). 

J'ai adoré les scènes de flashback qui apportent une réelle profondeur au personnage d'Harold, son évolution depuis le premier film est très bien mise en scène et on s'attache réellement à lui. Les personnages ont gagné en maturité, ils sont plus adultes mais restent égaux à eux même, ils ont juste grandi. Astrid est toujours aussi cool, c'est un personnage que j'aime beaucoup et j'aime le fait que sa relation avec Harold ait évolué.

Je suis triste de dire au revoir à tous ces personnages que j'adore mais cela reste une aventure inoubliable, pleine de magie et de beauté. Le film se finit sur un message d'amour et de paix qui met du baume au cœur, je suis très heureuse qu'il finisse sur cette touche là car sinon j'aurai pleuré toutes les larmes de mon corps !



Un film d'animation merveilleux que je prendrais beaucoup de plaisir à retourner voir. Une formidable animation comme dans les deux premiers, une réelle mise en valeur d'un univers très riche et de personnages inoubliables.  
Un vrai petit coup de cœur !

samedi 16 février 2019

Bleu espoir de Cathy Cassidy


 Résumé :
Joey et Hannah sont deux amies de 12 ans que tout oppose. Hannah est aussi timide que Joey est rebelle. Lorsque Paul, garçon de 13 ans abandonné par sa mère, est recueilli par les parents de Joey, les filles le prennent sous leur aile et demandent à Kit (le grand frère d'Hannah) de veiller sur lui.
Mais Paul, par son look et ses extravagances, attire les foudres des amis de Kit, et l'amitié se transforme en harcèlement. Plutôt que de demander de l'aide, Paul s'isole car il a peur des services sociaux. Il faudra l'aide des deux filles et des parents pour éviter qu'il n'aille trop loin... 



Aloha les lecteurs : ) !

Un nouveau roman de Cathy Cassidy ?! Il fallait que je le lise ! Bon j'ai un peu de retard dans ses publications parce que je n'ai pas encore lu L'étoile rebelle (mais je ne suis pas sûre de le lire parce que je n'ai pas aimé le tome précédent) et Lexie Melody est encore dans ma PAL mais celui là me faisait de l’œil !
Cathy Cassidy est une autrice jeunesse et on pourrait croire que ce qu'elle écrit n'est pas destiné à un public plus âgé, mais détrompez-vous ! Son écriture est fabuleuse. C'est fluide, facile à lire mais très bien écrit et vrai. Elle ne prend pas les enfants pour des imbéciles et dans tous ses livres, elle parle avec beaucoup de sensibilité et de finesse des problèmes liés à l'adolescence ou pré-adolescence. Alors oui, ça ne parle peut être pas à tous les adultes mais ayant été une ado en souffrance je me reconnais dans beaucoup de ses personnages. Et même quand ce n'est pas le cas, il y a quelque chose de terriblement magique dans ses livres. Ça vient peut être du cadre, j'aime toujours les endroits où l'histoire se déroule; un cottage en Angleterre, une maison au bord de la mer... ça fait rêver.

Dans Bleu Espoir, on retrouve Hannah et Joey, deux meilleures amies de 12 ans qui bien que très différentes, s'adorent. Joey est une rebelle, elle aime provoquer, s'habiller de façon excentrique et se fait constamment rappeler à l'ordre par le principal du collège. Hannah est une jeune fille tranquille, assez timide qui passe plutôt inaperçue. J'ai bien aimé ce duo qui marche plutôt bien. Elles sont attachantes et Joey est rigolote je l'aime beaucoup. A travers l'histoire, leur relation va évoluer. En effet, Joey va finir par sortir avec le frère d'Hannah, Kit, et ça ne va pas vraiment plaire à cette dernière. Même si ça parait égoïste je comprends son sentiment parce que Joey fini par la laisser de côté. C'est un peu classique comme situation pourtant ce n'est pas cliché pour autant. L'autrice va vraiment faire de cette relation entre Joey et Kit, un élément important face à un autre problème.

En effet, Paul, un jeune garçon de 13 ans est arrivé récemment dans la famille de Joey. Il va au même collège que les filles et que Kit le frère d'Hannah. C'est donc normal pour elles que de lui demander de l'aiguiller et de l'aider à s'intégrer. Mais tout ne va pas se passer comme prévu...
Paul va vite se retrouver très seul et face à cette solitude, Hannah va se rapprocher de lui car elle comprend ce qu'il ressent. Une très belle relation va commencer entre ces deux personnages mais rien de nian nian car tout cela reste très amical.
Paul est différent et c'est à cause de cette différence qu'il va se retrouver marginalisé par les autres. Il y a certains moments qui m'ont fait monter les larmes je dois avouer mais ça m'arrive souvent avec Cathy Cassidy je dois dire :). Sa plume et ce qu'elle raconte me touche toujours beaucoup.

Cathy Cassidy va nous parler de cette souffrance liée au harcèlement et au fait d'être considéré comme différent et elle va le faire avec délicatesse et honnêteté. Il n'y a rien de trop violent car ce livre est avant tout ciblé pour les jeunes publics mais ça reste percutant et terriblement vrai. Il y a quand même quelques scènes assez difficiles.
Les conséquences pour les victimes de harcèlement peuvent être assez dur, du déni, à l'incompréhension en passant par l'automutilation pouvant aller jusqu'au suicide, beaucoup de thématiques sont abordées dans ce roman. Ce livre, comme beaucoup d'autre de l'autrice, pousse à la réflexion sur les difficultés que les jeunes peuvent rencontrer dans leur vie et c'est très important.
Mais il y a aussi une réflexion sur la différence : notre relation avec les autres, la façon dont on se comporte face à ceux qui ne sont pas comme nous, notre capacité à suivre le mouvement ou justement à savoir dire non. Ce n'est pas toujours facile de dire non, de s'opposer à la majorité surtout quand on est jeune mais dans certain cas comme ici dans le roman, c'est parfois bien indispensable.

Les romans de Cathy Cassidy sont nécessaires, malgré une histoire qui peut paraitre superficielle il y a de véritables messages à l'intérieur et de vrai conseil. Il donne aux jeunes lecteurs la sensation de ne pas être isolé : non, vous n'être pas les seuls dans cette situation. 


Une jolie histoire, de belles et profondes réflexions, des personnages attachants et une magnifique couverture par la même occasion, je ne peux que vous conseiller Bleu Espoir.

lundi 11 février 2019

Ralph 2.0 ou Ralph breaks the internet - Disney


Synopsis 
Ralph quitte l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans le monde sans limite d’Internet. La Toile va-t-elle résister à son légendaire talent de démolisseur ? Ralph et son amie Vanellope von Schweetz vont prendre tous les risques en s’aventurant dans l’étrange univers d’Internet à la recherche d’une pièce de rechange pour réparer la borne de Sugar Rush, le jeu vidéo dans lequel vit Vanellope. Rapidement dépassés par le monde qui les entoure, ils vont devoir demander de l’aide aux habitants d’Internet, afin de trouver leur chemin, et notamment à Yesss, l’algorithme principal, le cœur et l’âme du site créateur de tendances BuzzzTube… 

Aloha les amis  !

Bon j'ai vu ce film pour la première fois en novembre pour la journée des enfants dans le cinéma Pathé proche de chez moi et récemment je suis retournée le voir encore une fois lors d'une avant première. Je ne voulais pas en parler trop tôt mais comme il sort dans quelques jours, je pense que c'est le moment : ).

Au premier visionnage, j'ai adoré ce film ! J'étais conquise, un vrai coup de cœur ! Quelques mois après, un deuxième visionnage, j'aime toujours beaucoup le film mais ce n'est pas le coup de cœur dont je me rappelais. 
J'étais trop contente de retrouver Ralph et Vanellope, je les adore tous les deux et leur duo est génial ! Savoir qu'ils allaient pénétrer l'Internet, je trouvais l'idée magnifique, il y a tellement de scénarios possible et de chose à exploiter avec un univers aussi grand. Mais pourtant, je trouve que l'histoire reste un peu légère. 

Suite à un accident, le volant du jeu d'arcade Sugar Rush se casse et la seule solution pour en retrouver un : aller sur ebay. Le problème c'est que Ralph et Vanellope ne connaissent pas cet endroit et se retrouvent vite avec une énorme dette à rembourser s'ils veulent repartir avec la pièce du jeu.
Voilà le début du film et je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler. 


On visite beaucoup d'endroit dans l'Internet et j'ai adoré voir comment les différents sites étaient représentés, comment tout s'imbriquait dans un même endroit. C'est plutôt audacieux quand on y pense de représenter Internet, c'est tellement vaste ! Et je trouve que les créateurs ont fait un super boulot, le rendu final est superbe et tout est plus au moins plausible. 
Il y a énormément de fan service et moi qui y suis sensible j'ai adoré ça ! Par exemple, on se retrouve à un moment dans le site Oh My Disney, on y voit beaucoup de personnages Disney et c'est hyper bien pensé ! Il y a des interactions vraiment drôles et on y trouve beaucoup d’auto-dérision de la part de Disney, c'est super bien tourné. 
Mais le passage avec les princesses (je ne spoile rien il est dans la bande annonce ) quoi que rigolo est un peu too much à mon goût. Surtout la suite avec Vanellope, SPOILER le passage où elle cherche sa chanson et où elle se retrouve à chanter est très risible. SPOILER Même si la première fois j'avais bien rigolé, au deuxième visionnage je me rends compte que ce n'est plus aussi drôle. Pareil pour ce qui arrive à la fin avec Ralph, je ne suis pas vraiment convaincu et je n'ai pas aimé ce passage.
D'ailleurs, je dois dire qu'à beaucoup de moment, j'ai trouvé Ralph assez énervant, je ne me rappelais pas de lui de cette façon et heureusement qu'il ne reste pas comme ça.

Je me rends compte que c'est compliqué de parler du film sans en dire trop alors mon article ne va pas être très long : ). Même s'il y a des bémols à ce film, je l'ai beaucoup aimé ! Les deux fois où je l'ai vu, j'ai passé un super moment et je vous recommande chaudement d'aller le voir, surtout si vous êtes fan du premier volet, de Pixar et de Disney.


Un petit conseil, restez bien jusqu'à la fin du générique, il y a des petites surprises dont une scène que j'ai trouvé génialissime, peut être même la plus drôle de tout le film ; ).

samedi 9 février 2019

#PLIB2019 - Interfeel de Antonin Atger

#ISBN9782823811834
#PLIB2019 

Résumé :
Dans un futur proche, Interfeel est un nouveau réseau social permettant de partager ses émotions. Il n'est désormais plus possible de mentir ou cacher ce que l'on ressent. Nathan, 16 ans, a grandit avec Interfeel, et connaître les émotions de ses amis lui semble tout aussi naturel que de respirer. Mais un événement tragique va se produire sous ses yeux et bouleverser ses certitudes. 
Qu'est-ce vraiment qu'Interfeel ? Quel secret se cache derrière ce système que le monde entier utilise ?


Aloha les lecteurs ! 

Aujourd'hui je vous retrouve avec un autre livre sélectionné pour le PLIB 2019 : Interfeel de Antonin Atger ! Ce fut une super lecture, j'ai pris le temps pour le lire mais j'ai passé un très bon moment. Ce n'est pas un coup de cœur, mais pour l'instant il y a de forte chance qu'il se retrouve dans mes 5 finalistes en compagnie de Rozenn ;). 


 Dans ce livre on est dans un univers futuriste où la technologie a beaucoup évolué. En effet, Interfeel, un réseau social qui permet de ressentir les émotions des autres personnes, a fait irruption dans la vie de tout le monde. Tout le système se base sur Interfeel, la société est conditionnée autour de cette technologie et les gens qui ne l'utilisent pas sont rejetés. Les gens ne savent plus ce que c'est que de ressentir une émotion par eux même et franchement... ça fait peur ! 

J'ai adoré découvrir cet univers qui est malheureusement très proche de notre réalité. Tout semble crédible et vraiment ça fait froid dans le dos ! On peut facilement concevoir qu'un réseau social prenne le pied sur la société de nos jours (mais bon heureusement qu'on en est pas encore là ! ). Il y a plein de chose qui ont changé : les animaux se font rares, on mange des insectes (eurk eurk ! ), les ordinateurs ont disparus et ont été remplacé par des hologrammes... La technologie est très avancée, on est face à un monde hyper connecté. Tout le monde possède une opale, une sorte de pierre qui remplacerait le smartphone en quelques sortes mais qui sert aussi à plein d''autres choses.
C'est un scénario qu'on voit dans beaucoup de livres et de films mais je trouve qu'ici, ce qui est original, c'est qu'on a un réseau basé sur les émotions, ce qui provoque pas mal d'interrogations et nous montre jusqu'où peut aller la technologie dans notre vie. 

Dans cet univers, on retrouve Nathan, notre personnage principal qui vit avec Interfeel comme n'importe quelle personne de son entourage. Pour lui, c'est une sorte de refuge où il se sent bien. Tout est réglé parfaitement, tout va très bien dans ce quotidien qu'on suit au début du roman... Jusqu'à un événement violent qui va bouleverser la vision que Nathan avait du réseau.
Je ne veux pas révéler ce qu'il se passe car ce serait du spoil mais quand c'est arrivé j'étais assez choquée. Je ne m'attendais pas à ça et j'avoue ne pas avoir compris. Même à la fin, avec les explications, j'ai du mal à comprendre ce geste. Bref ! 
Suite à ça, on va découvrir qu'Interfeel c'est peut être pas ce qu'il y a de mieux et qu'un monde connecté aux émotions constamment c'est peut être pas l'idéal. Nathan va faire avancer les questionnements, on va en apprendre plus grâce à lui et le débat sur Interfeel va se creuser.

On va aussi faire la connaissance d'autres personnages comme Elizabeth que j'ai bien aimé même si je trouve qu'elle est trop peu développée. Ou encore le Tatoueur mais là je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler. Il a beaucoup de personnages secondaires qui sont plus ou moins bien développés. Il y a notamment les amis de Nathan qui ont assisté eux aussi à ce fameux "événement choquant" et qui vont suivre Nathan dans son périple face à Interfeel. Je me dis que s'il y a une suite (et j'espère qu'il y en aura bien une ! ), ils seront peut être plus au centre de l'histoire et on en apprendra plus sur eux.
J'ai bien sûr détesté Vlad Ekaton dès le début, grâce aux descriptions et aux actes du personnage, j'ai eu du mal avec lui et par la suite... autant dire que je ne fais pas partie de son fan club (même si dans ma tête je le visualisais plutôt beau gosse et méchant charismatique haha ).

J'ai trouvé très intéressant de suivre l'évolution des personnages et de voir comment chacun allait réagir face à Interfeel ou son absence. On se rend compte que ce réseau empêche les gens de ressentir certaines émotions et qu'elles apparaissent comme nouvelle aux yeux de nos protagonistes : la jalousie, la haine et même l'amour. J'ai trouvé ça flippant, vraiment. On voit vraiment qu'Interfeel a changé les relations entre les humains, les conditionnant et les façonnant en brimant leurs émotions. On les voit expérimenter et ressentir de nouvelles sensations et j'ai trouvé cela très bien décrit et très bien exploité par l'auteur.

A mon grand soulagement la romance est très peu présente. Je n'ai rien contre un peu de romance mais quand elle prend trop le pas sur le reste, ça a tendance à m’énerver. Ici elle est légèrement développée en arrière plan. Il y a un pseudo triangle amoureux mais je pense qu'il est surtout là pour qu'on se rende compte de la gravité d'Interfeel dans les relations humaines.
Il y a quelques longueurs mais l'histoire reste prenante et dynamique. Même si je m'attendais à certains twists, le dernier m'a laissé sur le... bouche bée xD (c'est plus poli haha ). On arrive sur une situation étonnante et j'espère vraiment qu'on aura une suite !

Je conclue en disant que c'est un très bon roman de science-fiction young adult, assez proche de notre réalité, qui peut faire peur et qui par la même occasion, faire une piqure de rappel sur les dangers des réseaux sociaux (d'une certaine manière ). C'est très bien écrit, j'aime beaucoup la plume de l'auteur, très fluide, très compréhensible et surtout percutante. 


Antonin Atger a développé un univers riche avec beaucoup de personnages intéressants, qui réussit à nous harponner (j'aime bien ce mot ) avec une fin angoissante qui donne très envie de lire une potentielle suite !

lundi 4 février 2019

Tag : Day of Week in Books



Aloha les lecteurs ! 

Je vous retrouve en ce lundi avec un petit tag : le #dayofweekinbooks et j'ai été tagué par ma copine Madelyn du blog Les livres enchantés ❤.

     LUNDI : un livre que tu as la flemme de lire
Hum hum... Il doit y en avoir quelques uns haha mais je vais dire : Game of Thrones de George R. R. Martin. J'adorerai les lire mais j'ai un peu de mal avec les pavés. Un jour (je serais le meilleur dresseur !...) je m'y mettrais !

     MARDI : un livre qui a été pénible à lire
Au paradis des manuscrits refusé de Irving Finkel. Pénible, c'est un grand mot mais j'ai eu beaucoup de mal à le terminer. J'ai mis tout un été et j'en voyais pas le bout ! Le concept m'avait tellement emballé quand j'ai lu le résumé et pourtant...

     MERCREDI : un livre que tu n'as pas terminé
Les Doldrums de Nicholas Gannon. Je n'ai simplement pas accroché à l'histoire et au personnage principal. Et je pense que je ne l'ai pas sorti de ma PAL au bon moment, on verra une prochaine fois si je me sens de le recommencer.

     JEUDI : un livre que tu recommanderais
La rencontre du dernier espoir de Kelley York. J'aurai pu en choisir plusieurs mais j'avais envie de citer celui ci car on en entend pas beaucoup parler (bon il est sorti il y a quelques temps c'est vrai, mais c'est pas une bonne raison ). Ce roman m'a bouleversé et j'ai adoré cette histoire !

     VENDREDI : un livre dont tu attends la sortie avec impatience
Rozenn le tome 2 de Lætitia Danae ! Vous n'avez pas fini d'en entendre parler mais Rozenn a été un tel coup de cœur que je ne peux qu'attendre le second tome avec impatience ❤.

     SAMEDI : un livre que tu ne peux pas attendre de lire
Bleu espoir de Cathy Cassidy ! Il me regarde, posé sur ma table de nuit et il me fait furieusement envie ! Je pense que ce sera une de mes prochaines lectures.

     DIMANCHE: tu ne voulais pas que le livre se termine
C'est triché de reparler de Rozenn ?! :)
 
  
 Et voilà, c'est fini pour ce petit tag. N'hésitez pas à le reprendre et à me donner vos réponses en commentaire :). 

lundi 28 janvier 2019

Bienvenue à Marwen de Robert Zemeckis

Un petit article ciné pour changer ;) ?

C'est le premier film que j'ai vu en 2019 et je l'attendais avec impatience ! Steve Carell, des poupées, de l'animation, un univers visuellement très créatif... le film avait tout pour me séduire et il l'a fait !

Synopsis 
Après s'être fait tabasser dans un bar, Mark Hogancamp est resté plusieurs jours dans le coma. À son réveil, il est frappé d'amnésie. Il va alors se créer un monde imaginaire, Marwen, un village belge fictif durant la Seconde Guerre mondiale. La création de ce village en miniature devient une obsession. Comme une auto-thérapie, Mark invente des lieux imaginaires qu'il peuple avec des poupées représentant principalement des femmes de son entourage et de son passé. Dans ce monde imaginaire, son alter ego Captain Hogie côtoie ainsi la sorcière belge Deja Thoris, GI Julie ou encore Caralala. Tout cela lui redonne la force physique et mentale nécessaire pour le retour à la réalité : Mark doit se rendre au procès de ses agresseurs.

Un amnésique qui se réfugie dans un univers imaginaire où ses poupées prennent vie ? J'ai trouvé l'idée très originale ! Mais quand j'ai vu la bande annonce la première fois, je ne savais pas que le film était basé sur une histoire vraie. En effet, Robert Zemeckis s'est inspiré d'un documentaire qu'il a vu à la télé, Marwencol réalisé par Jeff Malmberg. Je ne l'ai pas encore vu mais je suis curieuse de le regarder pour voir la véritable histoire de Mark Hogancamp.

J'ai trouvé ce film très touchant, l'histoire de cet homme m'a bouleversé par moment et ce qu'il a vécu pour se retrouver dans cette situation est révoltant. Mark Hogancamp s'est fait sauvagement agresser par cinq hommes devant un bar parce qu'il leur a raconté qu'il aimait porter des chaussures de femmes. Cette agression lui a presque couté la vie. Cinq hommes qui se mettent à tabasser un homme seul pour une raison comme celle là, c'est clairement la haine qui les a motivé. Une haine envers quelqu'un qui parait différent.
Mark n'a pas honte de ce qu'il fait ou de ce qu'il est, c'est quelque chose qui fait partie intégrante de sa personnalité et de la façon dont il est représenté dans ce film. Après son agression, il s'exprime librement et ne le cache pas puisqu'il va jusqu'à le raconter à une femme qu'il vient à peine de rencontrer. Il aime porter des chaussures de femmes, point barre, il met en scène des poupées, point barre. Le film ne pose pas d'affirmation ou de question sur son orientation ou son identité et c'est très bien comme ça. Ce n'est pas le sujet principal du film mais le message véhiculé par l'histoire de Mark Hogancamp est important.
Je ne comprendrais jamais comment certaines personnes arrivent à de telle atrocité et c'est cette injustice qui m'a bouleversé.

Heureusement, Mark est bien entouré et grâce à ses poupées mais surtout à son imagination, il arrive à s'en sortir et à garder la tête hors de l'eau. C'est un homme très courageux et pour moi Steve Carell l'incarne très bien. Il est touchant, créatif, un peu gauche et terriblement honnête. Ce n'est pas un héros, juste un homme ordinaire à qui il est arrivé un drame et qui essaie de se reconstruire et de se soigner comme il peut.


Les poupées sont superbement bien faites et l'animation est vraiment bonne. Je félicite l'équipe technique qui a fait un travail incroyable pour rendre le village de Marwen aussi beau et vivant. Les scène d'animation sont percutantes et reflètent très bien ce qu'il se passe dans la tête de Mark. Son alter-ego, Hogie, est assez différent. Plein d'assurance et de confiance en lui, il arrive à défier les nazis grâce aux femmes de Marwen. Car ce sont ces femmes la véritable force de Hogie mais aussi de Mark. C'est grâce à elles qu'il arrive à se reconstruire. Et c'est une magnifique image qu'il donne de ces femmes au monde entier grâce à ses photos.

Le rythme est parfois un peu "bancal" notamment lors des transitions entre le monde réel et celui des poupées mais ça ne m'a pas trop dérangé. Le casting est vraiment bon et l'animation est ce que j'ai préféré dans ce film. Grâce aux effets numériques, les mouvements de caméra colle parfaitement au personnage principal et nous donne une impression d'omniscience. On peut donc facilement s'identifier à Mark et on se retrouve au cœur de l'action et de Marwen.

Bienvenue à Marwen est un film qui je vous recommande chaudement. C'est une histoire étonnante qui bien que touchante n'est pas vraiment triste.

dimanche 27 janvier 2019

#PLIB2019 - Rozenn, tome 1 de Laëtitia Danae

 #ISBN9791094786352
#PLIB2019

Résumé 
Rozenn Kaplang est une djinn. Durant de longues années, son peuple a souffert de la domination des dagnirs, mais si l’esclavage est officiellement aboli, la liberté, elle, garde un goût amer.
Et si une union entre princes et princesses de ces différentes tribus permettait de tirer un trait sur un douloureux passé ?


Aloha tout le monde ! 

Et oui encore un article pour le PLIB où je vous parle d'un des 21 romans sélectionnés pour le prix : Rozenn de Laëtitia Danae !
Ce livre a été une grande surprise pour moi, je ne l'avais pas mis dans ma sélection parce qu'il ne m'attirait pas du tout et quand j'ai vu qu'il avait été sélectionné je ne comptais pas le lire en priorité. Pourtant, quand une lecture commune a été lancé, je me suis dis : "Pourquoi pas ?". Et quelle merveilleuse idée ! J'ai eu un véritable coup de cœur pour cet univers et la plume de Laëtitia Danae ! Il n'y a qu'une chose dont j'ai envie maintenant, avoir le tome 2 pour le lire ! Malheureusement il ne sort qu'en juillet. L'attente va être longue...

Dans cette histoire, on nous présente deux peuples : d'un côté les Djinns et de l'autre les Dagnirs. 
Les djinns possèdent des pouvoirs, ils ont un fluide très précieux et les dagnirs en sont démunis. C'est pourquoi par le passé, les dagnirs ont mis les djinns en esclavages pour leur prendre leur fluide et user de leurs pouvoirs. Mais aujourd'hui les djinns sont libres... en théorie. L'abolition de l'esclavage n'a pas mis un terme aux tensions.
Certain djinns ont la chance de vivre dans des bulles, sorte de cocons protecteurs qui les autorisent à vivre libre, à l'abri des dagnirs, des Sans Visage qui pourchassent les djinns pour leur fluide et des autres créatures qui pourraient les attaquer.
Rozenn est une princesse djinn qui vit dans la bulle de Mydriav avec sa grande sœur Odeleen et sa petite sœur Daire. Sa famille fait partie des Intouchables, leur fluide ne peut pas leur être pris contrairement à d'autres djinns. Ils possèdent tous un tatouage au poignet, une entrave qui les empêchent par la même occasion de se servir de leur pouvoir.

Le Grand Vizir, le père de Rozenn va imposer à ses filles un départ pour Prétamia, ville dagnir, où règne le sultan Maddy. Le but ? Une union entre djinns et dagnirs pour apaiser les tensions entre les peuples. D'abord très réticentes à ces unions, les jeunes filles vont essayer de s'enfuir de Mydriav, elles finissent par se plier à la décision de leur père et c'est parti pour Prétamia, ville inconnue et énigmatique, où elles vont rencontrer les frères Cayden, Cameron et Callum !
N'étant jamais sorties de leur bulle, les jeunes filles vont se retrouver confrontées à la triste vérité sur leur condition de djinn, découvrir la vie à la Cour et le monde réel ! Mais que désire réellement le sultan ?


Quand j'ai commencé le livre, j'ai eu peur qu'on soit pris dans de la romance nian nian du début à la fin, et comme moi je n'aime pas trop la romance j'étais réticente à le lire. Mais je suis tellement contente d'avoir laisser sa chance à ce livre ! J'ai tout de suite été emportée par l'univers et par l'action qui démarre immédiatement. Pas de romance sucrée, mièvre ou fade, non, mais plutôt des complots à la Cour, des découvertes macabres, une héroïne intelligente et forte, des disputes et des changements de situations inattendus. Bon je vais pas vous le cacher, le but étant la rencontre entre trois jeunes filles et trois jeunes hommes, les histoires de cœur ont leur place dans le récit. Mais c'est très bien maitrisé par l'autrice, c'est un élément important de l'histoire tout en restant accessoire, il déclenche l'action et sert réellement le récit.

J'ai beaucoup aimé les personnages :
     en commençant par Rozenn bien sûr ! Elle est vraiment bien écrite, une jeune fille rebelle mais pas que. Elle réfléchit beaucoup et ne se laisse pas porter par ses sentiments même si c'est parfois compliqué. Bien que réfléchie et stratège elle reste quand même impulsive et à certain moment provocatrice. Elle est loin d'être parfaite et j'aime bien ça chez elle. Laëtitia Danae ne nous donne pas un personnage parfait, intrépide, à qui tout réussit mais un personnage perfectible, qui se trompe et qui essaie du mieux qu'il peut.
     Odeleen, la sœur ainée, est la plus sage des trois. Prête à accomplir son devoir, elle écoute et fait ce qu'on lui dit. On pourrait penser qu'elle est assez fade mais derrière ce côté tranquille, Odeleen reste un soutien important pour Rozenn et elle n'est pas aveugle à la situation bien qu'assez passive. C'est vers elle que Rozenn se tourne quand elle en a besoin.
     Daire est la plus jeune et aussi la plus naïve des trois sœurs. Elle ne comprend pas ce qu'il se passe et n'a qu'un désir, épouser l'un des beaux princes. Bien qu'énervante par moment, j'ai trouvé son évolution intéressante. Ses envies reflètes son âge et elle se fait très facilement manipuler. Au fil de l'histoire, elle devient, on peut le dire, détestable. Elle se fait de plus en plus manipulée et va jusqu'à se retourner contre sa sœur par jalousie. Ses préoccupations ne sont pas les même que Rozenn et bien qu'à la base ce soit une alliée elle finit par devenir un obstacle.

De l'autre côté, les trois beaux princes de Prétamia : Callum, Cameron et Cayden ont chacun une personnalité différente et jusqu'à la fin du livre on se demande quelles sont leurs véritables intentions. Callum est le plus rebelle et le plus bouillant des trois, c'est d'ailleurs comme ça qu'il se distingue des deux autres que j'ai par moment confondus... (j'ai un soucis quand il y a trop de personnages haha ) Même s'ils peuvent paraitre fades au début du livre, la fin va carrément vous surprendre !


L'univers est très dense mais reste abordable et très compréhensible. L'autrice nous donne énormément d'informations sur la mythologie du roman, elle a crée une véritable Histoire des peuples Djinns et Dagnirs qu'on découvre un peu plus à chaque chapitre dans le récit mais aussi à chaque début de chapitre grâce à des citations, des extraits de journaux, de livres anciens... C'est vraiment passionnant ! Avant de lire ce livre, je ne connaissais pas du tout la mythologie orientale, je n'ai jamais lu d'ouvrage dessus (pas taper pas taper ! ) et Laëtitia Danae m'a donné envie d'en apprendre davantage et de lire plus de romans sur le sujet.
Les descriptions fonctionnent très bien, je me suis parfaitement bien imaginée les dédales et les jardins du palais ou encore le marché où Rozenn fait d'affreuses découvertes...

L'atmosphère du roman est tendue, on se rend bien compte que Rozenn et ses sœurs se trouvent dans une situation de danger et que les deux peuples sont loin d'avoir enterrés la hache de guerre.
Impossible de s'ennuyer en lisant ce livre, les secrets nous tiennent en haleine tout le long et l'action nous emporte. L'écriture est super fluide et sous la plume de l'autrice on s'envole dans un univers rempli de couleurs.
J'ai été bien surprise par la fin, je ne m'attendais pas à cette tournure et ça me donne encore plus envie de découvrir le tome 2 !

C'est un véritable coup de cœur pour ce roman original et merveilleusement bien écrit ! 



vendredi 18 janvier 2019

Tag PKJ : 12 livres à lire en 2019 ! (#pocketjeunesse, #pkj)


Aloha les bookworms !

J'avais bien envie de faire un petit tag parce que je trouve ça cool et que je n'ai pas encore eu l'occasion d'en faire beaucoup sur mon blog : ). J'aime beaucoup les tags que PKJ propose et voici le p'tit nouveau : 12 livres à lire en 2019 !

  1) Le livre le plus attendu de l'année.
Sans hésitation le tome 2 de Rozenn de Laëtitia Danae ! C'est une torture que d'attendre jusqu'à juillet !


  2) Un livre PKJ.
Je l'ai dans ma PAL et depuis le temps que j'en entends parler il faut que le lise, Warcross de Marie Lu.


  3) Une série que vous aimeriez terminer.
Il est grand temps que je finisse cette saga que j'aime tant, le dernier tome de Phobos de Victor Dixen !



  4) Une nouvelle série que vous aimeriez découvrir.
Le puits des mémoires, tome 1 : la traque de Gabriel Katz. Il faut vraiment que je découvre cet auteur et par la même occasion cette série qu'il m'a lui même recommandé en dédicace.


  5) Un livre d'un auteur que vous n'avez jamais lu auparavant.
Terre de Brume de Cindy Van Wilder. Il y a finalement trop d'auteurs que j'ai besoin de découvrir ! Cindy Van Wilder en fait partie et j'ai hâte de découvrir sa plume.


  6) Un livre que vous vouliez lire en 2018 mais dont vous avez repoussé la lecture.
Diabolic tome 2 : Le trône de sang de S.J Kincaid. J'avais vraiment très hâte de lire ce deuxième tome et finalement une fois acheté je ne l'ai toujours pas lu... Je pense que c'est parce qu'il s'est passé pas mal de temps entre la sortie du tome 1 et le tome 2, mais j'ai toujours très envie de savoir la suite.



  7) Le nouveau livre d'un auteur dont vous avez lu tous les livres (ou presque).
Bleu Espoir de Cathy Cassidy. J'ai pratiquement lu tous les livres de cette autrice que j'adore ! En allant en librairie l'autre jour, j'ai découvert que ce nouveau livre venait de sortir et j'ai vraiment envie de le lire maintenant !



  8) Un livre qui sort un peu de vos lectures habituelles (genre différent).
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano. Un livre que j'ai acheté d'occasion il n'y a pas si longtemps, qu'on m'a recommandé à plusieurs reprise. Ce n'est pas le genre de lecture que je lis beaucoup mais ça me plait bien :).

  9) Un livre qu'on vous a conseillé.
Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume de Leigh Bardugo. Je pense que ce livre est une des recommandations que je vois le plus passer sur les réseaux livresques haha ! Il est temps que je me lance dans le "Grishaverse" !


  10) Un livre qui vous fait envie à cause de sa couverture.
La Grande Ourse de Elsa Bordie et Sanoe. Bon ce n'est pas seulement pour la couverture mais aussi pour tous les magnifiques dessins à l'intérieur ! J'ai trouvé cette BD par hasard et je l'a trouve magnifique !


  11) Un livre écrit par un auteur de votre nationalité.
Nox de Eloïse Tanghe. Il y a beaucoup d'auteur francophone dans ma PAL grâce au PLIB2019 mais je choisis Nox car il me tente beaucoup ! Et regardez la beauté de cette couverture !


  12) Un livre que vous avez déjà lu en 2019.
Interfeel de Antonin Atger. Bon techniquement je ne l'ai pas encore fini, j'avoue tout... mais ça ne saurait tarder : ) !




Et voilà pour ce tag bien sympathique ! Et vous, quels livres aimeriez-vous lire en 2019 ?

jeudi 17 janvier 2019

#PLIB2019 - A.I. : Amis Imaginaires de Betty Piccioli

 #ISBN9782362312342
#plib2019

Résumé 
Il y a sept ans, les amis imaginaires des enfants se sont soudain matérialisés dans le monde réel, sur toute la planète. Elena, douze ans, vit depuis lors une existence paisible avec ses parents et son A.I. John, un lion dandy qui s’est parfaitement intégré dans la société. Mais un jour, aussi mystérieusement que sont apparus les A.I., des vagues d’enfants se mettent à disparaître. Elena et John décident aussitôt de mener l’enquête, une enquête qui va les amener à déjouer des pièges mortels, à pirater des systèmes informatiques et à affronter des individus tout droit sortis de mauvais rêves…

Aloha tout le monde ! 

Aujourd'hui je vous parle de ma lecture de A.I : Amis Imaginaire de Betty Piccioli que j'ai lu en fin d'année dans le cadre du PLIB2019. C'est un des 21 romans sélectionnés pour le prix et je l'avais également mis dans ma sélection personnelle :). J'avais hâte de découvrir ce petit roman avec qui j'ai passé un très bon moment.

Qui n'a jamais rêvé de voir son ami imaginaire prendre vie devant ses yeux ? Non personne ? Moi j'aurai adoré en tout cas ! Des amis imaginaires j'en avais plein quand j'étais petite haha (ça aurait pris de la place dans ma chambre ). J'aurai été bien contente d'être une enfant dans le monde de A.I du coup :).
Dans ce livre, on ne sait pas pourquoi, mais d'un coup les amis imaginaires des enfants ont commencé à apparaître sur notre terre par vagues (5 au total ). Des petits, des grands, des monstrueux, des mignons... et même des transparents, les amis imaginaires (ou AI pour les intimes ) sont partout ! Ils ont investis le monde du travail, certains sont bien accueillis dans leur famille, d'autres sont rejetés, la vie n'est pas toujours simple pour les AI. 

Mais maintenant, c'est au tour des enfants des AI d'être touché. En effet, ils se mettent à disparaitre, par vague également... bizarre bizarre...

Dans cette histoire on va suivre Elena et son AI, John, un lion dandy un peu british sur les bords (juste sur les bords parce qu'il ne parle que 3,4 mots d'anglais haha ). Il donnerait sa vie pour protéger son enfant réel (ou ER pour les in... ok j'arrête de dire ça... ) et il craint qu'Elena disparaisse à son tour. Il va donc se renseigner et partir en quête de réponses à l'ASAI (Agence de Surveillance des Amis Imaginaires ) pour sauver les ER et surtout, protéger sa darling adorée, Elena.

J'ai passé un bon moment en compagnie de John et Elena mais aussi de tous les autres, AI ou ER. Les personnages sont attachants, c'est vrai, comment ne pas avoir envie d'un gros lion après avoir lu ce livre ? John est un peu comme une grosse peluche pour Elena qui est là pour elle et le sera toujours. Mais il ne faut pas oublier que c'est un être vivant maintenant malgré sa provenance inconnue et c'est ce dont va se rendre compte Elena petit à petit. John ne lui appartient pas même si c'est grâce à elle qu'il est "né". J'ai bien aimé ce cheminement dans l'esprit d'Elena, mais aussi dans celui de John. A travers l'histoire ils se rendent compte qu'ils n'ont pas forcément besoin d'être ensemble tout le temps.

C'était très intéressant de connaître le contexte social qu'il y a autour des AI, la façon dont les gens se sont adaptés ou non, leurs places dans la société... J'aurai aimé que tout ça soit un peu plus développé mais c'est un livre court alors les choses avance très vite. Un peu trop vite même parfois à mon goût, les dénouements et les réponses paraissent souvent trop facile et la fin est arrivée trop rapidement pour moi.

Mais je garde en tête que c'est un roman jeunesse, que j'ai trouvé intelligent, bien écrit et très agréable à lire. Je pense qu'il peut être lu aussi bien par de jeunes lecteurs qui passeront à coup sur un très bon moment (comment ne pas rêver d'avoir un ami imaginaire après ça ? ) que par de plus grands, qui se laisseront emportés dans l'univers des AIs.

Betty Piccioli a eut une superbe idée que de donner vie aux amis imaginaires des enfants, une idée très originale !



mardi 8 janvier 2019

La Boîte à musique de Gijé et Carbone - Tome 1 : Bienvenue à Pandorient et Tome 2 : Le Secret de Cyprien



Aloha ! 
 
Oui oui, j'ai un peu de retard dans mes avis... un peu beaucoup même... mais je vais rattraper petit à petit, promis :D.

Avant Noël, j'ai donc lu La Boîte à musique de Gijé et Carbone aux éditions Dupuis et j'ai beaucoup aimé !
J'ai pu découvrir cette BD grâce à mes super copines, l'une m'a prêté le tome 1 et j'ai gagné le tome 2 dédicacé dans un concours sur le compte instagram de l'autre :).

Avant de vous donner mon court avis (oui je vais pas faire trop long parce que ma lecture n'est pas assez récente pour que je développe beaucoup plus ), je vais vous faire un petit résumé du tome 1.


Résumé :
Pour son anniversaire, Nola reçoit de la part de son père, la boite à musique qui appartenait à sa maman, Annah, récemment décédée... Quelle belle boîte ! Quelle jolie musique ! Mais en y regardant de plus près, elle voit quelque chose bouger à l'intérieur. Est-elle en train de rêver ? C'est une petite fille, Andréa, qui appelle à l'aide. En suivant ses instructions, Nola rapetisse et va rentrer dans la boîte pour découvrir le monde de Pandorient ! C'est un monde fantastique mais plein de dangers...


Tout d'abord, je suis obligée de pointer du doigt la beauté de ces livres. Les deux tomes sont magnifiques ! Les dessins et les couleurs sont vraiment sublimes et participent grandement à l'immersion dans l'histoire. Je trouve aussi que les couleurs rendent les personnages dynamiques et attachants. 

L'histoire est agréable à lire mais reste assez simple et enfantine. Surtout dans le tome 1, mais c'est normal, il pose les bases de l'univers alors l'aventure n'est pas très élaborée. 
Du coup, j'ai préféré le tome 2 que j'ai trouvé plus développé et plus prenant. Mais j'ai passé un très bon moment avec les 2 tomes et je vous les recommande chaudement. 

Ce sont des bandes dessinées idéales pour les enfants, qui vont les faire rêver à coup sur. Mais c'est aussi une très belle BD pour les adultes, qui apprécient le fantastique et la jeunesse et qui veulent décrocher de la réalité pendant quelques instants.


 
En tout cas, j'ai assez hâte d'avoir la suite de cet univers magique et coloré !